Paiement sécurisé en 3x ou 4x sans frais en France.

Livraison et retours offerts en Europe, dans un délai de 30 jours après réception de votre commande.

INTERVIEW DE PEGGY FREY

Si on demande à Peggy Frey de se décrire, elle se définit comme une « curieuse professionnelle. J’ai mis cette curiosité au profit de la presse féminine pendant 15 ans, notamment au Madame Figaro » mais aussi qu’elle est bordélique, curieuse, hypocondriaque, optimiste, nostalgique, mère poule, enthousiaste, heureuse, peureuse… et qu’elle ’essaie de s’en sortir. Sur Instagram, ce « nouveau terrain de jeu qui lui procure un plaisir fou » et où elle laisse libre court à son imagination, on découvre qu’elle est en plus « Mother of Nazes », ce qui, avouons-le, est bien plus cool que les dragons de Danaerys.

Toutes les femmes ont mené un combat à un moment ou un autre. Quel fut le plus important challenge dans votre vie ?

Ne pas transiger sur ma vie de maman. J’ai vite senti que je ne sacrifierais pas ma vie de maman pour une carrière professionnelle. J’ai toujours su que confier mes enfants à une nounou me frustrerait. Je ne juge pas ceux qui le font… j’ai juste l’intime conviction que ça n’est pas le schéma qui me convient. Pas question pour autant d’éteindre cette curiosité qui m’anime et cette envie de la partager. J’ai donc vite compris qu’il faudrait faire des choix.  Refuser des postes, oublier l’ascension hiérarchique, tirer un trait sur tel ou tel titre, prendre des risques… Je me suis dessiné le job de mes rêves. Celui qui me permet de vivre de cette fameuse curiosité ET d’être à la sortie des écoles à 16H30. C’est un combat qui peut sembler anodin, voir futile mais c’est bel et bien le plus beau challenge que j’ai relevé jusqu’à maintenant. Et j’avoue…j’en suis très fière !

À quel moment avez-vous le sentiment de faire preuve de force ?

Lorsque je reste fidèle à qui je suis et ce, malgré les pressions extérieures. Le regard de l’autre peut parfois te faire dévier de ta route. La malveillance extérieure peut te faire douter. Elle peut t’abimer aussi parfois. Cela requiert une grande force de caractère de résister ; de ne pas s’oublier. La clé ? L’instinct. C’est lui notre plus grande force finalement. J’ai appris à l’écouter.

Tour à tour faites d’ombres et de lumières, ainsi sont les femmes, en écho à la lune qui nous régit.  Quelle est votre part de lumière, quelle est votre part d’ombre ?

On me dit souvent que mon énergie est contagieuse, qu’elle rayonne. Ce qui bien sûr, remplit mon petit cœur de joie. La vérité ? Je suis une grande nostalgique…  Je vis beaucoup dans le passé, ce qui parfois, peut entrainer des petits moments de calgon… Ma solution ? Écouter Whole of the moon à fond les ballons et ça repart !

Exprimez votre conviction la plus importante, celle qui guide vos pas dans l’existence.

Les choses n’arrivent jamais par hasard. Mon mantra depuis toujours est MAKE IT HAPPEN. Il faut se donner les moyens d’arriver à ses fins. Il faut savoir provoquer ses chances, aller les chercher…

Mind upload. Il constitue le point de départ de l’histoire de notre héroïne Alyh qui télécharge son esprit dans un univers dans lequel elle évolue et se dépasse. Quelles capacités développeriez-vous si l’aventure vous était proposée. (Ce qui devrait être le cas en 2040).

J’adorerais que notre rétine enregistre tout depuis notre naissance, un peu à l’image d’un disque dur. Le rêve ultime serait de pouvoir revisionner, tel que nous l’avons vu, tel ou tel jour. Je repartirais sans doute un soir d’aout 1993. J’ai 16 ans, je suis en vacances dans le sud de la France avec toute ma famille. Je serre mon père dans mes bras. Le bonheur. Et Bam, encore cette nostalgie.

Et si vous aviez une baguette magique ? Comment redéfiniriez-vous notre future, le vôtre ? 

Alors, pour être honnête, tous les soirs, à la même heure ou presque, je rêve d’avoir une baguette magique ! Pas du tout pour redéfinir le futur mais pour me démaquiller en un claquement de doigt ! Oui, je sais… c’est nul et terriblement terre à terre… et puis, fuck le futur ! Parole de nostalgique.

Ne renonce jamais à…

…une bonne fondue savoyarde !  Ne jamais sous-estimer les pouvoirs des petits plaisirs de la vie !

The best

The best is yet to come, non ?

Découvrez d'autres articles

Parmi celles qui nous inspirent : Xenia Adonts

Lire l'article

Entretien avec Amélie Huynh

Lire l'article