Le brutalisme : Audacieux. Impénitent. Honnête.

Impossible de passer à côté d'un bâtiment brutaliste, tant sa silhouette se découpe dans le paysage urbain.

Des formes modernistes frappantes et l’utilisation intrépide du béton sont les signatures du brutalisme, l’une des inspirations majeures de l’esthétique Statement. Développé dans les années 50 par les architectes britanniques Alison and Peter Smithson, rendu célèbre par Le Corbusier et sa Cité Radieuse de Marseille, le brutalisme mélange le désir d’une utopie sociale des années 60 à la technologie et l’ingénierie. Une forme de décopunk de l’architecture, en quelques sortes.

Le graphisme qui caractérise l’architecture brutaliste la rend à la fois moderne et hors du temps, et c’est sa matière phrase, le béton brut, qui lui donne son nom.

La seule brutalité que ses premiers architectes ont imaginés n’est pas faite de violence, mais d’une honnêteté radicale. Louée pour sa beauté sans fard et son audace, le brutalisme est souvent vu en design comme une sorte d’antidote à la légèreté et l’artifice. En les regardant de plus près, nombre de ces structures révèlent une surprenante complexité qui tient plus de l’organique que du monolithique. La poésie naît dans ces traces que laisse le temps sur chaque construction, la rendant unique, lui donnant son âme.

Tout comme elles, les pièces Statement sont faites pour vivre avec vous, pour recueillir le passage de chaque émotion, chaque instant de vie à fleur d’argent. Une manière de prendre acte des moments importants, tout en traversant le temps.

Découvrez d'autres articles

Collections

Fascination pour les mécaniques

Lire l'article
Inspirations

Décidez d'un STATEMENT qui vous ressemble

Lire l'article