Octobre Rose : du 1er au 31, recevez en cadeau le t-shirt STATEMENT « We are Heroines » pour toute commande*.

Livraison et retours offerts dans le monde | Frais de douane et taxes inclus

TAROT DE MARSEILLE

Avant de commencer, il faut consacrer votre jeu en passant chaque carte dans de la fumée d’encens, prenez le temps d’observer vos cartes, écoutez ce qui s’en dégage.
Il existe presque autant de tirages que de personnes pratiquant les tarots.
Chacun(e) créant son propre rituel, améliorant sa pratique.

Soyez bienveillant(e) envers votre jeu, comme si vous interrogiez une amie, ne consultez pas les tarots dans l’urgence, prenez le temps, choisissez un rituel.
Peut-être placerez-vous une pierre comme de l’améthyste pour favoriser votre intuition, peut-être allumerez-vous une bougie, peut-être écouterez-vous une musique particulière.

 

LES TIRAGES
Battez le jeu en pensant à votre question, une question simple à laquelle on pourrait répondre par Oui ou par Non, pas de « questions dans la question » ! 
Pour débuter, vous pouvez vous contenter de n’utiliser que les Arcanes Majeurs, le tirage à quatre cartes est une très belle entrée en matière et vous surprendra par la pertinence de ses réponses.

TIRAGE À QUATRE CARTES.

Battez et coupez le jeu (de la main gauche), étalez l’ensemble des Arcanes Majeurs devant vous, faces cachées.
Tirez une première carte et placez là à gauche, puis une deuxième que vous placez à droite (en laissant l’espace d’une carte entre les deux), enfin une troisième au centre et au-dessus des deux premières cartes, la dernière au centre et en dessous des deux premières cartes.
Additionnez les chiffres romains situés en haut des quatre cartes, réduisez ce nombre si il est supérieur à 22 et placez la carte correspondante au centre. (Si la somme correspond à une des cartes déjà présente, cette carte s’en voit renforcée).

LA CARTE 1 : correspond à ce qui va dans le sens du sujet, à ce qui est positif.
LA CARTE 2 : qui lui fait face évoque les obstacles et difficultés.
LA CARTE 3 : elle domine l’ensemble évoque le contexte ou le conseil à suivre (comme si les cartes 1 et 2 discutaient entre elles).
LA CARTE 4 : c’est la réponse à la question, ce qui se passera si le conseil proposé en carte 3 est suivi.
LA CARTE 5 : constitue la synthèse ou l’enseignement à retenir.

Nous vous conseillons quand vous introduirez les arcanes mineurs de commencer par le tirage à trois cartes.

LE TIRAGE À TROIS CARTES :
Battez et coupez le jeu (de la main gauche) étaler les cartes, tirez trois cartes et placez-les de gauche à droite sans les retourner. Retournez la première, elle correspond au passé, puis la seconde qui correspond au présent, puis la troisième au futur.

D’autres méthodes seront prochainement ajoutées.


UN JEU DE TAROT DIVINATOIRE COMPLET COMPREND 22 ARCANES MAJEURS ET 56 ARCANES MINEURS.

LES ARCANES MAJEURS

Ils différencient le tarot de n’importe quel jeu de cartes. Ils sont associés à des nombres, les cartes se suivent dans une forme de chronologie d’existence, commençant avec un début, prenant de la vitesse, affrontant des obstacles, pour arriver à une fin. Chacun possède une iconographie spécifique, représentant un personnage, une vertu ou encore un astre. Ils sont numérotés de I à XXI, seul le Mât (appelé aussi le Fou) n’a pas de numéro.

Le TAROT, enchaine des cycles qui ne s’arrêtent jamais car la vie est un mouvement perpétuel. Nous sommes et serons amené(e)s à revisiter certaines étapes car la vie nous remet toujours face de ce que nous n’avons pas voulu entendre ou comprendre.

Le Bateleur
Il nous indique la possibilité de nouveaux départs, nous demande d’agir avec confiance, quoi que nous fassions, quels que soient nos choix et nos projets. Il est l’élan originel qui nous invite à développer nos capacités de les faire croître et de ne rien laisser dans l’ombre puisqu’il maitrise l’ensemble des éléments, son chapeau rappelant le signe infini. Un infini de possible qui s’étend devant nous.

La Papesse
La Papesse connait les choses cachées et sait donc voir au-delà des apparences. Elle nous incite à accéder à ce qui nous est caché, à avoir le courage de descendre en nous pour laisser émerger nos trésors enfouis. La Papesse s’inscrit dans la durée, elle évoque le temps long voire la gestation. Il nous faut accepter ce temps dont on ne sait au départ, ce qu’il va révéler ni où il va nous mener. C’est tout cela que nous demande la Papesse. Descendre régulièrement en soi, écouter ce qui parle et qui reflète notre vérité profonde. Décider de regarder au-delà des apparences pour dépasser l’illusion.

L’impératrice 
Si la Papesse est intuition et temps long, l’Impératrice s’inscrit dans la rapidité, la conception et la manifestation des idées. Elle nous demande d’allier la pensée avec le cœur et d’agir en conséquence. À mettre en cohérence ce que l’on pense, dit et fait. Les faux semblants ne lui ressemblent pas et c’est pourquoi elle peut a priori, d’apparence froide, elle n’a que faire des conventions et préfère suivre son cœur et son instinct. Elle nous invite à agir en conscience.

L’Empereur
L’Empereur réalise. Il est lié au pouvoir mais au pouvoir qui aide à grandir et non celui qui rabaisse … Réaliser, c’est faire l’expérience de son pouvoir. Cette carte nous dit de passer à l’action, car agir nous permet de récolter. Mais agir avec justesse et pas seulement pour soi. L’Empereur nous parle de l’importance de nos actes. Vivons-nous de ce qui nous passionne ou perdons-nous notre vie à la gagner ? Soyons en accord avec nos aspirations profondes.

Le Pape
Le Pape relie tel un pont entre terre et ciel, entre l’universel et le personnel. Ce qu’il vit sur terre c’est son besoin de sens qui le relie à sa quête spirituelle. Cette carte nous demande de comprendre que tout arrive pour une raison, pour le mieux. Que la vie est passionnante car chaque étape nous dévoile une nouvelle compréhension des lois qui gouvernent l’univers et la façon dont nous pouvons les intégrer…

L’Amoureux
L’amoureux nous demande de choisir en écoutant notre lumière intérieure !
Nous avons toujours le choix de la facilité, d’aller vers ce qui nous correspond pleinement, même si cela peut être plus difficile. Les indécisions nous empêchent d’avancer libres. Il nous demande donc de nous engager entièrement, dans la voie choisie, quelle qu’elle soit. Soyons responsables de ce que nous vivons et faisons des choix n’est jamais facile car cela implique d’abandonner d’autres possibles.

Le Chariot
Après avoir compris avec la carte de l’Amoureux, l’importance de s’engager dans une voie qui nous est juste, il nous faut maintenant aller de l’avant, sortir dans le monde et vivre sa vie. Le Chariot nous interroge sur notre contribution au monde : sortir de soi, de nos replis, de nos contradictions, pour voir tout ce qui nous entoure, aller vers les autres, s’y confronter et comprendre. Le Chariot nous amène à la liberté dont nous avons besoin pour avancer …

La Justice
Une fois le bon choix fait avec l’Amoureux, la Justice se dresse devant nous, nous obligeant à nous arrêter un moment afin de nous positionner correctement. Comme la Papesse qui doit regarder au-delà des apparences pour voir la vérité, être face à la justice, c’est être face à sa conscience, se regarder en face et se voir telle que nous sommes, apprendre à ne désirer que ce qui est juste. Arrêtons de nous présenter en victime et acceptons la responsabilité de nos décisions, de nos pensées et de nos actes. Nous récoltons avec la justice, ce que nous semons.

L’Hermite
L’Hermite, c’est le temps qui travaille pour nous et c’est donc la patience. Accepter que le temps nous mène vers la sagesse et la maturité. L’Hermite qui nous demande de puiser en nous la lumière qui éclaire et guide le sentier que nous devons suivre à la lumière des événements passés de notre vie, c’est à dire, de réintégrer tous les événements obscurs de notre vie, de faire aussi ce chemin seul.

La Roue de la Fortune
Elle représente la Roue de la vie, faite de hauts et de bas et nous demande d’être tolérant face aux faiblesses et de ne pas dédaigner l’inférieur qui peut s’inverser, de l’aider donc à s’élever car bien que parfois précaire dans la vie, aucune situation n’est certaine de durer. Ceux qui se trouvent en haut de la roue aujourd’hui peuvent très bien se retrouver en bas demain. Il ne faut donc pas s’attacher aux choses puisque rien ne dure et qu’un retournement de situation peut se produire à tout instant.

La Force
Ce n’est jamais par la contrainte ou l’intimidation que l’on gagne, mais avec amour et compassion. Cette carte nous parle de force tranquille que détiennent de ceux qui surmontent les hauts et les bas de la vie (ceux de la Roue de la Fortune). La véritable force nait de la confiance que nous portons. Cette carte nous demande d’utiliser cette énergie au service de l’Amour. En maitrisant aussi ce qui nous encombre, qu’il soit au niveau matériel ou intérieur.

Le Pendu
Quand nous sommes incapables de voir ce qu’il nous faut lâcher pour s’alléger comme nous y incite la force, l’existence nous met face au Pendu. Cette carte nous demande de renoncer à notre terrible ego et nous place dans une période temporaire de dépouillement. Le Pendu nous indique ainsi que nous sommes dans le passage d’un cycle à un autre. Lâcher prise, renoncer et recevoir sont indissociables. Ainsi, le Pendu nous demande de nous mettre en situation de non agir pour se mettre à l’écoute de ce cherche à se manifester, tout en se laissant porter avec confiance par le courant de la vie.

L’Arcane sans nom
La mort est notre seule certitude, notre existence semée de deuils à faire, qu’ils soient réels de par la perte de personnes, de symboles. Il s’agit à chaque fois de mourir symboliquement pour renaître à quelque chose de nouveau. Si nous refusons d’évoluer, c’est à dire de mourir par rapport à un état, un acquis, une nouvelle situation, alors nous sommes en refus du mouvement de la vie. La peur de la mort n’est que la peur de perdre ce que l’on connait. L’arcane sans nom nous fait franchir l’épreuve de la mort symbolique, qui nous amène à l’essentiel.

La Tempérance
La Tempérance est un ange, à la fois le protecteur et messager du divin. Elle nous accompagne tout au long de notre vie et nous guide, nous indique des pistes, si on consent à l’écouter. La Tempérance nous aide à sublimer l’ordinaire de la vie à faire preuve d’espérance. Elle nous demande d’unir les opposés, d’avancer dans la confiance et la certitude que nous ne sommes pas seuls.

Le Diable
Après l’ange de la Tempérance, il est naturel de croiser Le Diable, autrement dit la puissance de l’égo, le danger qui nous menace lorsqu’on ne s’élève pas assez haut, l’orgueil de considérer les autres avec mépris. Le diable nous invite à prendre conscience de nos insuffisances, nos excès et nos limites. Notre égo doit être à notre service et non l’inverse. L’épreuve de l’orgueil que nous vivons avec le Diable peut conduire à détruire la Maison Dieu que l’on porte en soi.

La Maison Dieu
La maison Dieu est la structure faite de nos croyances, notre éducation, nos influences, tout ce que la vie nous a donné à vivre. Cette Maison Dieu qui s’effondre représente “l’esprit” en nous. L’esprit qui par l’épreuve que la vie nous impose nous montre que l’essentiel de la vie est ailleurs que dans le monde des apparences. Cette carte vient révéler la perte d’un espoir alors que la lumière qui repose en chacun reste voilée, car nous sommes pris dans le clinquant du monde alors même que nous portons en nous un trésor que nous allons chercher dehors.

L’Etoile
Source de lumière, l’Étoile guide notre chemin dans la nuit terrestre. Elle luit dans l’obscurité tel un phare dans notre l’inconscient. L’Etoile, c’est l’espérance et la confiance une force qui nous dépasse… Notre foi en nous peut s’écrouler parfois, mais toujours l’espérance renaît et nous tire vers la vie. L’Etoile est également liée à la beauté qu’il faut contempler et à l’amour à révéler. Elle nous relie au cosmos. Regardons et nourrissons nous de beauté et de douceur qui sont source d’inspiration.

La Lune
La Lune a trait au passé et étrangement se trouve après le futur représenté par l’Étoile. Rappelons-nous que le futur vient du passé et qu’il faut l’utiliser en vue de le « dé-passer » justement, faute de quoi, nous répéterons les mêmes erreurs ! La Lune nous parle toujours de l’origine des choses, de ce qui est caché, de l’influence de la mère (spirituelle ou réelle), de l’hérédité. Prenons garde à ne pas être victime des apparences qui nous font nous tromper car la lune possède toujours une face cachée, c’est un astre de nuit.

Le Soleil
Après la lune, nous parvenons à faire la pleine lumière avec la carte du Soleil qui nous apporte joie et certitude confiante en l’avenir. En recevant sa lumière, nous pouvons enfin rayonner et nous grandir mutuellement. Le soleil éclaire les intelligences qui s’élèvent au-dessus du brouillard des opinions reçues. Le soleil représente la vie et une conclusion toujours heureuse.

Le Jugement
L’inspiration ou la bonne nouvelle arrive toujours à un moment, elle nous récompense quand nous sortons enfin de nous-même pour participer à une vie plus aspirationnelle et plus haute.

Le Monde
Venir au Monde, s’incarner dans la matière et parvenir au monde sur notre chemin, c’est réaliser qui l’on est, c’est participer à la réalisation et atteindre son but ultime. Nous comprenons avec le Monde ce pour quoi nous avons vécu, l’unicité de notre chemin. Le Monde représente l’accès à la plénitude, la réalisation d’un souhait pour le meilleur.

Le Mat
Le Mat n’a pas de chiffre puisqu’il est à la fois le début et la fin. Le mystère d’où nous venons et où nous retournons. Il nous accompagne dans toutes les étapes. Cette carte nous demande de renoncer à notre superficialité pour ne garder que l’essentiel et, avancer sereinement, emportant dans notre baluchon, le strict minimum car le bonheur est simple.

 

LES ARCANES MINEURS

Ils affineront votre tirage et se découpent en séries représentant les quatre éléments :

Les Coupes : domaine affectif et émotif (associé à l'élément de l’Eau).
Les Bâtons : domaine de l'énergie, de l'ardeur, de la productivité, du travail, de la force dans l’adversité (associé au Feu).
Les Épées : domaine de la pensée, de la méditation et de la réflexion (associé à l'Air).
Les Deniers : domaine matériel et de la sécurité (associé à la Terre).
Chaque famille comprend 10 cartes de l’As au X et 4 figures, Valet, Cavalier, Reine et Roi.

 

Les As constituent une base, un tremplin. Ils symbolisent le nouveaux départ et l’énergie originelle sur le domaine concerné.

Les Deux nous parlent d’équilibre de la résolution de conflit à l’exception du deux d’épée qui clairement nous dit que nous allons croiser le fer prochainement ou nous trouver face à une impasse.

Les Trois symbolisent la créativité, l’action, l’optimisme, après tout le triangle est une forme parfaite. À l’exception encore cette fois du Trois d’épée qui évoque la déception.

Les Quatre sont stables, sécures, ordonnés… parfois jusqu’à la frustration comme ce quatre de coupe qui nous prépare à l’ennui amoureux ou ce quatre d’épée qui évoque l’épuisement imminent : )

Les Cinq suivent la stabilité presque rigide du 4 et nous invitent donc au changement ou à son arrivée, à des difficultés potentielles qui vont nous challenger.

Les Six nous rappellent la plénitude, le succès, la reconnaissance, la direction enfin retrouvée.

Les Sept, chiffre souvent porte-bonheur évoquent la sagesse, la philosophie, la spiritualité, la fin d’un cycle aussi bon ou moins bon.

Les Huit, chiffre puissant synonyme d’infini, de régénération. Quel que soit le sujet nous avons la solution.

Les Neuf nous amènent à la fin d’un cycle, à notre désir de progression. Très positifs quand il s’agit du neuf de coupe (satisfaction) ou de denier (amour et joie de vivre), ils indiquent un défi pour ceux de bâton et d’épée.

Les Dix aboutissent, ils sont la fin et le début, le fruit d’un accomplissement nourri d’expérience.

Les figures des arcane mineurs représentent des personnes, des situations ou des états d’esprit.

Les Valets peuvent donc représenter une personne comme une situation. S’il s’agit d’une situation elle est nouvelle, si c’est une personne elle est jeune ou nouvelle également ou bien évoque un nouvel aspect de la personnalité du sujet.

Les Cavaliers indiquent la progression, l’action et le mouvement. Le Cavalier de Coupes apporte potentiellement l’amour, celui de Bâtons annonce un déplacement et l’aventure, celui de Deniers apporte une récompense, le fruit d’une ambition patiemment nourrie, celui d’Épée alerte sur un changement radical.

Les Reines représentent des femmes d’importance ou un trait de la personnalité de celui qui consulte (même s’il s’agit d’un homme). La Reine de Coupe est la femme aimante ou l’amie merveilleuse, celle de Bâton est loyale et indépendante, celle de Deniers est en quête de puissance et de statut, celle d’Épée est déterminée et résolue quitte à être tranchante.

Les Rois représentent des homes d’importance, un trait de la personnalité influent dans le tirage. Le Roi des Coupes est attentionné et toujours bienveillant mais parfois un peu lent, celui de Bâton est enthousiaste et courageux, il nous aide dans nos actions, celui de Deniers favorise la sécurité et la stabilité et annonciateur de bonnes nouvelles financières, quant à l’autoritaire Roi d’Épées, il nous aide à observer la situation de façon clairvoyante.