Paiement sécurisé en 3x ou 4x sans frais en France.

Livraison et retours offerts en Europe, dans un délai de 30 jours après réception de votre commande.

INTERVIEW BÉNÉDICTE BURGUET JOURNÉ

Cette semaine, nous avons interviewé Bénédicte Burguet Journé, Rédactrice Mode et Beauté chez Vanity Fair France.

Selon vos propres mots, vous êtes…

Hyperactive et très curieuse. Ces deux traits de caractère ont déterminé mes choix professionnels. Après des études de droit pénal, je me suis orientée vers le journalisme. Aujourd’hui j’écris sur la joaillerie, la beauté, la mode et le lifestyle. Impossible pour moi de me restreindre à un seul domaine. Tout se croise, se répond et surtout...tout m’intéresse. Je ne m’ennuie jamais et j’apprends tous les jours.

 

Toutes les femmes ont mené un combat à un moment ou à un autre. Quel a été le vôtre ?

Mon combat professionnel sans doute. Le métier de journaliste souffrait d’un a priori très négatif dans ma famille. On a tenté de me décourager de nombreuses fois, tant dans mon cercle familial qu’amical - mais sans doute pour des raisons différentes. “Tu n’y arriveras jamais.” “Ce n’est pas un métier.” “Tu ne pourras pas en vivre.” J’ai tout entendu ! Faire face quand on a 20 ans, croire en soi, imposer ses idées, n’est pas facile. Mais ce combat-là m’a semblé vital. J’en ai tiré une grande force de caractère. Aujourd’hui encore, je ne me laisse pas influencer, je ne recule pas, je n’abandonne pas.

 

À quel moment avez-vous le sentiment de faire preuve de force ?

Tous les jours je crois. Chaque journée apporte son petit défi supplémentaire à des “do to list” déjà bien remplies. Selon moi, la force ne réside pas uniquement dans un combat temporaire, circonscrit à une situation donnée. Elle s’exprime dans de nombreuses actions quotidiennes : faire passer ses enfants d’abord alors que l’on est épuisé.e, bien se nourrir, faire le tri dans ses mails avant d’éteindre son ordinateur...

 

Tour à tour faites d’ombres et de lumière, ainsi sont les femmes, en écho à la lune qui nous régit. Quelle est votre part de lumière, quelle est votre part d’ombre ?

Je suis solutionniste, ce qui fait de moi une petite lampe torche pour des proches qui ont besoin de conseils. Quant à ma part d’ombre : il m’arrive d’être pessimiste. Sans doute pour me protéger. Je vis selon l’adage : hope for the best and prepare for the worst.

 

Exprimez votre conviction la plus importante, celle qui guide vos pas dans l’existence.

Quel que soit le pan de votre vie : faites, avancez, tombez, relevez-vous, apprenez, n’ayez pas peur, ne reculez jamais. Personne ne se battra pour vous aussi bien que vous-même. Et n’oubliez jamais que patience et longueur de temps font plus que force ni que rage.

 

Mind upload. Il constitue le point de départ de l’histoire de notre héroïne ALYH qui télécharge son esprit dans un univers dans lequel elle évolue et se dépasse. Quelles capacités développeriez-vous si l’aventure vous était proposée.

La télétransportation et la télépathie.

 

Et si vous aviez une baguette magique ? Comment redéfiniriez-vous notre futur, le vôtre ? L’utiliseriez-vous ?

Je ferais simplement en sorte que les membres de ma famille soient en bonne santé et disparaissent tard et paisiblement. Pour le reste, je préfère laisser l’Ordre Juste s’en charger.

 

Ne renonce jamais à… Que diriez-vous à votre meilleur(e) amie, enfant ?

Tes convictions. Mais accepte qu’elles changent en fonction de tes connaissances et de ton expérience. Ne sois jamais radicale, laisse la place au doute, accepte la critique et grandis dans les difficultés.

 

The best

Ma grossesse. J’ai détesté, mais je l’ai fait.

Découvrez d'autres articles

Inspirations

Parmi celles qui nous inspirent : Nina Kraviz

Lire l'article
Inspirations

Parmi celles qui nous inspirent : Alisa Volskaya

Lire l'article